diminuer le risque de démence

Actuellement, près de quarante-sept millions d’individus sont touchés par ce mal. Il s’agit d’un syndrome de dégradation de la mémoire et de la perte de l’autonomie. Il touche en principe les personnes âgées. En effet, ce trouble vient avec l’âge. Plus une personne vieillit, plus il y a des risques de démence. Que faire ? Comment prévenir l’apparition de ce trouble ? Détails !

Réduire le risque de démence avec un changement d’habitude

En effet, les mauvaises habitudes sont souvent la source du syndrome de démence. Alcool, cigarette, manque de sommeil et d’activités physiques ainsi que d’activité cognitive, mauvaise alimentation… Des facteurs importants à considérer et à changer. En effet, adopter une nouvelle mode de vie est le meilleur moyen pour prévenir ce mal. D’abord, si vous êtes un accro du tabac, il faut dès maintenant cesser la cigarette ou diminuer votre consommation. Fumer est un facteur non négligeable qui détruit petit à petit le cerveau. Par la suite, changer votre alimentation pour un régime plus équilibré et sain est indispensable. Manger cinq fruits et légumes par jour et éviter les grignotages permet de réduire le risque d’obésité. Ce dernier est un élément qui entraine souvent l’apparition de la démence.

Privilégier les exercices physiques de façon régulière

Faire du sport est un moyen pour rester en forme et en bonne santé. En effet, le manque d’exercices physiques entraine souvent des problèmes de santé. Eh oui, la démence en fait partie. Les personnes qui ne souhaitent pas s’épuiser en sport ont un taux de probabilité élevé de risque. Une apparition de la démence assez tôt peut survenir. Même en vieillissant, il ne faut pas hésiter à pratiquer un peu de sport comme marche, course à pied, Zumba… Il s’agit d’un excellent moyen efficace pour réduire les possibilités de démence.