Allérgie

Les acariens domestiques sont responsables de 45 % des allergies. Ils sont présents dans toutes les maisons et envahissent les endroits douillets comme les tapis, les rideaux ou encore les canapés. Toutefois, il est facile de combattre ces minuscules monstres et de prévenir leur prolifération. Voici quelques conseils pour s’en débarrasser efficacement.

Focus sur les acariens

Il est judicieux de mieux connaître les acariens afin de les éliminer efficacement. Les acariens sont des minuscules insectes invisibles à l’œil nu qui se logent dans les endroits chauds et humides. Ils se nourrissent principalement de squames humaines (poils, peaux mortes, morceaux d’ongles, cheveux). C’est pourquoi on peut les retrouver dans la literie, les oreillers, le matelas et même dans les peluches des enfants. Ces minuscules monstres sont des ennemis coriaces, car elles se multiplient à une vitesse exceptionnelle. Généralement, une femelle peut pondre jusqu’à 80 œufs en quelques semaines et vivre entre 2 et 3 mois. Les acariens disposent de griffes et de poils pour résister à l’aspirateur et au shampouinage. En outre, ils constituent la cause principale d’allergies respiratoires comprenant l’asthme, la rhinite et la bronchite. Les acariens sont également responsables de problèmes oculaires (conjonctivite, yeux rouges, larmoyants) et cutanés (eczéma, rougeurs, démangeaisons). À noter que les allergies aux acariens sont provoquées par l’inhalation de leurs déjections lorsque l’on respire.

Bien nettoyer la maison et changer régulièrement le linge

Pour se débarrasser des acariens, il faut respecter quelques règles d’hygiène dans la chambre où ils prolifèrent. On doit donc enlever la poussière 1 à 2 fois par semaine fois à l’aide d’un chiffon humide. Il est recommandé d’utiliser un aspirateur ou un nettoyeur vapeur sur les surfaces couvertes de moquette, notamment sous le lit. Il faut aussi brosser les tapis et les secouer à l’extérieur de la pièce. Il faut éviter les dépoussiérants en bombe et les détergents qui peuvent aggraver les manifestations allergiques. Il est préférable de nettoyer les carrelages, le parquet et les meubles avec un chiffon humide ou une serpillière. Il est aussi conseillé d’aérer quotidiennement la chambre, et ce, durant 30 à 60 minutes. En outre, il est préférable de changer chaque semaine les draps et les laver à 60 degrés. Il faut également choisir les oreillers et les édredons en matière synthétique pour éviter la prolifération des acariens.

Utiliser une housse antiacarienne, un bon matelas et des huiles essentielles

Pour lutter contre les acariens, il vaut mieux utiliser des housses antiacariennes. Ces dernières enveloppent le matelas, les couettes ou les oreillers et réduisent le contact de la personne allergique avec ces minuscules insectes. De plus, les matelas en mousse à mémoire de forme ou en latex naturel conviennent parfaitement aux personnes allergiques. Quant aux matelas à ressorts, ils sont à proscrire de par leurs cavités internes constituant des incubateurs pour les acariens. Par ailleurs, certaines huiles essentielles de citron, de lavande, de romarin, de fenouil, d’eucalyptus radié ou de giroflée servent à repousser les acariens. Mélangées avec de l’eau dans un spray, ces huiles peuvent être vaporisées sur les surfaces à traiter.