Vaginisme

Deux sortes de pertes vaginales sont détectées auprès des femmes. La première peut être normale et la deuxième est anormale. En effet, cette dernière est généralement due à des problèmes au niveau de la partie génitale. Elle a besoin d’être traitée dans les plus brefs délais dès que la patiente remarque des symptômes. Pour en savoir davantage sur cette forme de pathologie, parcourez les détails sur les causes et les traitements de la perte vaginale.

Comprendre l’apparition des pertes vaginales

Lorsque les pertes vaginales sont considérées comme des pathologies, les facteurs de celles-ci sont nombreux. Si vous faites partie de celle qui remarque ces pertes en vous, l’idéal est de consulter un médecin. Vous pouvez en même en parler à un psychologue spécialisé en sexologie si vous ne désirez pas partager ce moment fâcheux avec vos proches. N’hésitez donc pas à trouver un sexologue à Anderlecht si vous habitez dans cette région. Prenez rendez-vous et profitez de votre entretien avec l’expert pour dévoiler tous vos soucis que ce soit au niveau de votre sexe, de votre couple ou autres. L’aide de ce professionnel vous fera comprendre davantage les raisons des pertes vaginales en vous. Que ce soit les pertes normales ou anormales.

Les principales causes des pertes vaginales anormales

Une des causes de cette maladie est l’utilisation d’antibiotiques. Il existe encore d’autres causes notamment : les infections sexuellement transmissibles, les infections parasitaires, la vaginite, les infections à levures, la prise des pilules contraceptives, les douches vaginales, la trichomonase, etc. Pour que les causes soient correctement détectées, le médecin doit avoir un entretien plus rapproché sur la vie quotidienne de sa patiente. En effet, il va poser de nombreuses questions sur la vie sexuelle de cette dernière. C’est à partir de cela qu’il peut déterminer les causes des pertes.

Le diagnostic du médecin

Le médecin ne se limite pas à l’entretien avec la patiente. Il procède également à des prélèvements afin d’opérer à un examen microscopique des pertes. D’autres options sont aussi envisageables, mais seul le médecin est en mesure de décider de ce qui est le plus adéquat à la maladie, aux signes apparents et aux résultats des examens.

Le traitement des pertes vaginales

Le traitement dépend effectivement des résultats après les analyses effectuées. Voici quelques traitements que le médecin peut prescrire à sa patiente. Toutefois, les traitements appliqués dérivent de la gravité de la maladie, de l’état de santé de la patiente et d’autres critères imposés. Les traitements incluent les antibiotiques, les crèmes, les suppositoires, etc.

Le traitement du partenaire de la patiente

Si les pertes vaginales sont anormales et demandent un traitement spécifique, la patiente devra aussi encourager son partenaire à se soigner. Si la cause est déterminée à partir de son partenaire, elle aura toujours les mêmes problèmes une fois qu’elle reprend sa vie sexuelle avec celui-là. Le couple doit donc se soigner ensemble. Si des blocages psychologiques existent, vous pouvez aussi vous faire aider par un psychologue-sexologue. Il saura comment remettre de l’ordre à vos pensées et vous inciter ensemble à suivre des traitements pour ne plus revivre les pertes vaginales anormales.