dépression

Une séparation amoureuse est toujours une situation difficile à vivre. Et la perte d’un être cher peut nous plonger dans de longs moments de solitude et de tristesse. C’est comme ça que commence une dépression amoureuse. Comment gérer cette situation pour que les pensées négatives ne prennent plus le dessus dans votre quotidien ?

Favoriser les relations sociales après une rupture

On a souvent tendance à penser qu’après une rupture, il est mieux de s’isoler pour pouvoir se ressourcer et penser. Mais en fait, c’est justement ces moments de solitude qui nous font tomber dans la déprime. En effet, l’être humain est un être qui a besoin d’autrui pour s’épanouir. Cela ne signifie pas forcément se mettre en couple avec quelqu’un. Commencez par des sorties entre amis ou organisez des voyages en famille, par exemple. Le but est d’avoir des personnes avec qui tisser des liens sociaux. Cela vous rappelle qu’il y a une vie même après une séparation. Et que cette vie peut être tout aussi formidable qu’avant. Vous regagnerez ainsi confiance en vous.

Tout est dans la tête

On se dit souvent que quand on déprime, c’est notre cœur qui se déchire. Mais au contraire, tout est dans le moral. Il ne faut pas se leurrer, notre cœur est juste un organe qui sert à pomper le sang. En fait, c’est le cerveau qui est à l’origine de toutes les sensations. Quand on est amoureux, il sécrète de la dopamine, qui est l’hormone du bonheur. Alors en cas de séparation, le corps ne reçoit plus sa dose de dopamine quotidienne. Le cerveau envoie alors un signal qui va déclencher de la colère et de la frustration. En sachant tout cela, vous serez plus persuadé que vous pouvez contrôler vous-même ces sentiments.