couettes anti-acariens

Pour éviter les allergies, nombreux sont ceux qui choisissent d’utiliser des linges de lit anti acariens. Le choix de ces linges spéciaux ne doit cependant pas se faire au hasard. Il est important de prendre en compte plusieurs critères pour que le linge, notamment la housse anti acariens joue son rôle. Il faut par exemple que la housse puisse enfermer les oreillers et la couette pour qu’ils soient étanches. D’autres critères concernant la matière utilisée sont également à prendre en compte.

Une housse anti acariens enfermant tous le matelas

https://www.ephacare.fr/ conseille à ceux en quête d’housse anti acariens de se pencher sur ses dimensions. Il est conseillé d’éviter les housses ou drap housses de types alèse. Leur structure à ouverture est inefficace contre les acariens. De plus, ces modèles de housse ne peuvent pas bloquer l’éparpillement des déchets d’acariens dans la chambre à coucher. Aussi, à l’achat, il est important de choisir une housse qui puisse vraiment protéger le matelas, la couette ou les oreillers contre les acariens.

Le type de textile

Pour choisir une bonne housse anti acariens, il faut prendre en compte la qualité du textile. Celui-ci doit être une véritable barrière contre les acariens, même après plusieurs lavages. En fait, la housse doit avoir fait l’objet d’études en laboratoire prouvant qu’elle est adaptée à une situation réelle. Il est important qu’elle puisse bloquer la poussière des acariens de passer. Cette qualité doit persisté aussi longtemps que la couette soit utilisée. Il est conseillé de se méfier des housses en polypropylènes dites multicouches. Elles sont proposées sur le marché à très bon prix, mais ne sont pas toujours de bonnes qualités. En effet, ces housses perdent vite leurs efficacités après seulement quelques lavages. Certains modèles peuvent même devenir inefficaces dès le premier lavage.

Les modèles de housse à éviter

Certains modèles de housses, même s’ils sont indiqués anti acariens, sont à absolument éviter. Ils ne sont pas vraiment efficaces et exposent l’utilisateur à des allergies. Tel est le cas des housses molletonnée, doublées, matelassées ou conçu en tissu éponge. Il faut savoir que les textiles épais sont favorables au développement des acariens. Plus ils sont épais, plus les acariens s’y sentent bien. Alors, il ne faut pas négliger ce point lors du choix de la housse pour sa literie.

Le type de fermeture de la housse

La fermeture joue un rôle important dans la capacité anti acariens d’une housse. Aussi, les linges avec une fermeture à glissière sont à éviter. Ils ne sont pas efficaces contre les acariens. Il vaut mieux choisir une housse avec une fermeture assez courtes et disposant d’une large languette. Cela permet de protéger efficacement le matelas, la couette ou les oreillers contre les acariens.

Eviter les anti acariens chimiques

Aujourd’hui, nombreux sont les fabricants proposant des housses avec des traitements anti acariens chimiques. En général, ces modèles ne sont pas vraiment anti acariens. Ils sont traités avec des produits chimiques parce que le textile utilisé est un tissu ordinaire. Aussi, la housse n’est pas allergène et ne protège pas contre les acariens.